Intégration 100%, Départs 0%

Posté le 21/07/2016
integration-100-departs-0

Un petit pas pour les RH, un grand pas pour les nouveaux collaborateurs

Laissez-moi vous donner un chiffre, un seul : 3 %. C’est le taux de rupture de période d’essai chez Talentsoft en France. Si l’on recrutait une fois par an, cette donnée n’aurait aucun sens, mais si je vous dis que nous avons intégré plus de 70 collaborateurs ces 5 derniers mois, cette donnée prend tout son sens ! Ce sont donc 70 recrutements fructueux, 70 collaborateurs que nous n’aurons pas à recruter une deuxième fois !

Selon une étude de la DARES, le taux de rupture de période d’essai pour les CDI est de 13,3% tandis que Mozart Consulting l’estime à 16%, et plus de 17% pour le secteur des Services ! C’est un recrutement sur 6 qui tombe à l’eau, et  le coût par tête peut varier entre 50 000 et 100 000€ !

Garder son calme en cas de rupture de période d’essai

Quelle perte de temps et d’énergie pour toute l’entreprise ! Pensons à tous les acteurs impliqués dans le recrutement :

  • En premier lieu, le recruteur
  • Evidemment, le manager,
  • Les membres de l’équipe qui intègrent et forment le nouvel arrivant,
  • Enfin, le recruté lui-même !

C’est un coup dur pour les collaborateurs qui ont pris le temps d’intégrer la nouvelle recrue et qui la voient partir : ils  peuvent se démotiver, les projets engagés prennent du retard, et ce départ précipité peut avoir un impact significatif sur l’activité  à long terme…

Les RH ont un rôle prédominant à jouer

Le recruteur ne devrait pas considérer que le recrutement est terminé avant que la période d’essai ne soit validée. En effet, si la période d’essai est rompue à l’initiative de l’une des deux parties, alors le recrutement recommence… de zéro. C’est la raison pour laquelle l’intégration est une étape primordiale dans le recrutement, une étape sur laquelle il ne faut pas lésiner !

(╯°□°)╯︵ ┻━┻

En 2015, Talentsoft a été labélisée « Entreprise où il fait bon vivre » via l’obtention du Label Happy At Work ; les résultats de l’audit montraient que notre processus d’Onboarding était excellent. Contents de nous mais toujours insatisfaits alors que nous pouvons nous perfectionner, nous avons décidé de tout remettre à plat pour partir sur une nouvelle formule !

L’intégration peut être une étape difficile pour chaque nouveau collaborateur : rappelez-vous de vos premiers pas dans votre boite actuelle…

J + 1 : Les premiers pas sont les plus durs

Nous l’avons tous vécu : arriver dans une nouvelle organisation, ne connaitre aucun visage, et entendre des abréviations et des noms inconnus sans les comprendre. Evidemment, c’est déroutant ! Les premiers jours sont consacrés à la formation du nouvel arrivant, et ce jeune collaborateur – que nous appelons Talentnewbie, ou Newbie – a souvent l’impression d’être un poids pour ses collègues.

Elle est où la cantine ? C’est quoi le SCRUM ? Et c’est qui le petit chauve ?

Pour pallier cette carence de repères, nous avons mis en place des présentations de chaque service. Une fois par mois, les managers viennent présenter leurs activités à tous les nouveaux arrivants. Cela permet à chaque Newbie de comprendre comment s’articulent les différents rouages qui composent la machine-Talentsoft, et quelle est leur place dans cette grande aventure.

Aussi, tout le process d’Onboarding est dématérialisé sur notre intranet : terminé, le welcome book de 200 pages ! Les Newbies peuvent maintenant appréhender les outils internes dès leur premier jour.

Le Welcome Book 1.0

J + 7 : Célébrer les premières réussites

Nous l’avons dit, il est difficile de trouver ses  marques dans un environnement nouveau, et c’est précisément la raison pour laquelle nous avons instauré un système de Référents Onboarding. C’est vers ce référent que les nouveaux peuvent se tourner pour poser toutes les questions qu’ils n’osent pas poser à leur manager : où est ce qu’on mange, quel est le dress code, quand est-ce que tombe la paie… Le genre de question qu’il est indélicat de poser à son boss   😉

Allégorie de l’enablement avec une image kitsch

 Par ailleurs, le réfèrent Onboarding est garant de la montée en compétence du Newbie sur son poste de travail, l’objectif étant de le rendre le plus autonome possible.

J + 30 : Marquer la fin de l’intégration

Après quelques semaines dans nos murs, nous réunissons les nouveaux arrivants lors d’un évènement à la fois solennel et festif : la Cérémonie de fin d’Onboarding ; après s’être solidarisés lors des  présentations de pôles (« zut, on est en quelle salle déjà ? »), ils se retrouvent tous ensemble pour échanger. Dans une ambiance bon-enfant, Alex Pachulski, le Co-Fondateur emblématique de Talentsoft vient leur livrer la recette secrète de la réussite :

  • Un soupçon de curiosité,
  • Une louche d’engagement,
  • Beaucoup de bon sens,
  • Saupoudrez d’agilité, de confiance et de team spirit, et vous aurez des collaborateurs prêts à disrupter l’univers du SIRH !

Un « ancien » vient présenter son expérience, et nous donne sa vision de l’entreprise, en répondant à cette question simple : qu’est ce qui faitTalentsoft ? La réponse est juste là, autour de la table : ce sont eux, nos nouveaux collaborateurs, qui font dorénavant Talentsoft, l’entreprise repose maintenant sur leurs épaules.

Ce chaton vient souligner l’émotion dégagée par ce paragraphe

A la fin de la Cérémonie, chacun se restaure autour d’un goûter convivial et retrouve son parrain ou sa marraine. Nos Newbies se voient offrir des goodies, une charte du bon filleul, et des photos de groupe viennent immortaliser ce moment… et qui sait, dans quelques mois, ce seront sans doute eux les nouveaux parrains !

A la fin de son premier mois chez Talentsoft, le nouvel arrivant repasse entre les mains des RH pour faire le point sur son intégration : nous vérifions que chacun trouve sa place dans l’équipe, que le Newbie dispose des ressources nécessaires pour bien travailler, et bien-sûr, nous prenons tous les feedbacks ! Les yeux neufs des nouveaux arrivants voient ce sur quoi nos yeux ne s’arrêtent même plus, à force d’habitude !

Nous n’avons pas disrupté les RH

En somme, l’Onboarding des nouveaux collaborateurs est une étape indispensable, mais elle ne peut pas être portée seulement par la RH : c’est un jeu d’équipe, qui implique les recruteurs, les managers, les collègues présents dans chaque service, et plus largement, chaque collaborateur a un rôle à jouer pour accueillir les nouveaux talents !

Très honnêtement, nous n’avons pas révolutionné les ressources humaines : avec un peu d’imagination et beaucoup de bonne volonté, on peut commencer à faire de belles choses.

 

>>   Si vous voulez traverser le miroir et vivre l’Onboarding du côté du collaborateur, je vous conseille vivement le billet de Sophie Guenat relatant son intégration (très réussie !) chez #rmstouch !

>>  Dans les prochaines semaines, Clémence se prêtera à l’exercice et vous donnera le point de vue des Newbies dans un article reprenant leurs impressions sur leur parcours d’Onboarding !

>>   Et si vous voulez participer à l’aventure Talentsoft, nous recrutons à tour de bras !